Nos vacances d’été en forêt de 1952

C’est un héros de la guerre. Elle , une grand mère plutôt rigolote. Ils aiment par dessus tout leur merveilleuse petite fille, Jeannette. Si douce, si fragile..Mais soudain, Papi François disparait . Et mamie Francine comprend que le mystère va encore se produire…
Une histoire de Matthias.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s